E l i s a b e t h    S c h n e i d e r    P H O T O G R A P H I E S



   





                      
Accueil

Biographie


Livres objets


Formation







Contact














                    

bain1  
  Des écrits datant de 1475 font état de thermes, au bord de la gorge où s’écoulent les eaux des Usses, Les deux sources, aux eaux sulfureuses, 
furent exploitées une bonne partie du Moyen-Age avant de tomber en désuétude. Mais en 1847, un  mécène,
le chanoine Paul-Bernard Croset-Mouchet, d’Annecy-le-Vieux, se porta acquéreur des Bains.
Une maison, abritant 12 cabines pour les baigneurs et 8 chambres fut construite, puis une hôtellerie dénommée Foyer des Infirmes.


En 1923,  l’artiste-peintre genevois, Charles Félix Mantilleri acquit l’établissement et fit tôt le parti du modernisme, installant des centrales électriques, s’équipant même à son arrivée des premières machines à laver le linge. Puis très vite les piscines côtoyaient le tennis.
Dans le casino, des orchestres réputés se produisaient. La clientèle aisée arrivait de Genève, de Paris et de l’étranger.
Les piscines étaient somptueuses décorées par ses propres tableaux….


Aujourd’hui seule subsiste l’odeur caractéristique du soufre et une construction fort endommagée, sur le fronton de laquelle figure gravée
 l’inscription du chanoine Crozet-Mouchet, tel un défi aux outrages du temps :
«Béni soit Dieu qui fit jaillir les sources, A côté des maux, il mit le remède».
 
  16 Photographies
© Elizabeth Schneider - All rights reserved

  fd